A FACTURATION DES PLACES DE PARKINGS AU QUART D'HEURE (08/07/2015)

  1 Commentaire

Et oui depuis mercredi 1er juillet, les parkings seront facturés au quart d'heure, et non plus à l'heure ou à la demi-heure.
 

 
En effet, auparavant, toute heure entamée restait due. Aujourd'hui, tout quart d'heure entamé restera dû. Alors, oui, le consommateur ne paiera plus une heure si son stationnement de dure pas plus d'un quart d'heure. Et sous cet angle, le consommateur réalisera une économie entièrement légitime. En outre, les places devraient ainsi se libérer plus rapidement.
 
Mais les gestionnaires de parkings ont prévu ces changements, et bien évidemment, le consommateur n'y gagnera pas autant que prévu ! Mais les entreprises, elles, se feront une belle marge !
Selon l'association des consommateurs UFC-Que Choisir : "Le prix moyen d'une heure de stationnement, toutes tranches de tarification confondues, est passé de 1,90 euro en 2013 à 2,04 euros en 2015, soit une augmentation de 7,4%, sans aucun rapport avec l'inflation de 0,8% sur la période."
Sur cette même période, il faut savoir que la tarification à l'heure a augmenté de près de 18% : autant dire que les gestionnaires des parkings avaient anticipé la réforme... cela vous semble étrange...?
 
Réagissez : que pensez-vous du transport automobile aujourd'hui en France ?
Il semblerait qu'il s'agisse d'une véritable poule aux œufs d'or ! Le moindre excès de vitesse est facturé gaiement, on abaisse la limitation de vitesse parfois à 30km/h sur des routes à plusieurs voies, le prix des parkings est exorbitant, les transports en commun ne répondent pas aux besoins pour compenser... La cigarette est interdite au volant, les oreillettes également... la radio un peu trop forte pourrait bien mener elle aussi à une amende. Bientôt, les bébés pleurant dans leur siège auto, ou le passager parlant un peu trop seront considérés comme gênants pour le conducteur... où va-t-on ? ou plutôt, comment y va-t-on ? Certainement pas en voiture !
 
Bonne route !
  1 Commentaire

Laisser un commentaire



J'accepte les conditions d'utilisation
Envoyer >